Inauguration de la Chaire

 

Photo Marc Robitaille

De gauche à droite : M. André Darveau, doyen de la Faculté des sciences et de génie, M. Robert Déziel, gestionnaire du bureau régional du CRSNG du Québec, M. Robert Marquis, sous-ministre associé au secteur des mines du ministère des Ressources naturelles, M. Georges Beaudoin, titulaire de la Chaire, M. Denis Brière, recteur de l’Université Laval, M. Marc Legault, vice-président senior, Évaluations de Projet de mines, Agnico-Eagle et Mme Sophie D’Amours, vice-rectrice à la recherche et à la création. 

Québec, le 28 novembre 2012

Le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, et la vice-rectrice à la recherche et à la création, Sophie D’Amours, ont procédé à l’inauguration de la Chaire de recherche industrielle CRSNG–Agnico Eagle en exploration minérale. L’événement s’est déroulé en présence du gestionnaire du bureau régional du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) au Québec, Robert Déziel, du vice-président senior, Évaluations de projet de mines Agnico-Eagle, Marc Legault, du sous-ministre associé au secteur des mines du ministère des Ressources naturelles, Robert Marquis, et du titulaire de la Chaire et professeur à la Faculté des sciences et de génie, Georges Beaudoin.

« L’apport de nos trois partenaires permettra de créer, à l’Université Laval, un centre d’expertise de calibre mondial et de mettre en œuvre de nouvelles méthodes d’exploration minérale. Les travaux de la Chaire favoriseront non seulement l’innovation au sein de la Faculté des sciences et de génie, mais ils devraient également aider le secteur minier québécois, reconnu pour sa capacité d’innovation, à conserver son leadership au Canada et ailleurs dans le monde », souligne le recteur Denis Brière.

Dotée d’un budget de 1,9 million de dollars sur 5 ans, la mission de la Chaire de recherche industrielle CRSNG–Agnico Eagle en exploration minérale est de constituer un centre d’expertise de renommée mondiale et de mettre au point de nouvelles méthodes d’exploration utilisant les minéraux indicateurs pour découvrir de nouveaux gisements.

Les travaux de cette chaire se concentreront principalement sur les quatre axes suivants : étudier les textures de surface et les modifications chimiques des minéraux indicateurs durant le transport glaciaire pour estimer le mode et la distance de transport depuis la source; étudier les variations naturelles de composition chimique et isotopique des minéraux indicateurs utiles pour l’exploration des gîtes d’or; faire des études de cas pour comparer la composition des minéraux indicateurs d’un gîte d’or avec la composition des minéraux extraits d’un sédiment glaciaire adjacent; élaborer et tester des méthodes d’échantillonnage des minéraux lourds pour préparer des échantillons représentatifs pour l’analyse chimique et isotopique.

 « Le Québec est reconnu pour son expertise et sa capacité d’innovation en matière de développement minier. La mise en place de la Chaire de recherche industrielle CRSNG–Agnico Eagle en exploration minérale en est un bel exemple. Elle ne peut que contribuer au rayonnement du Québec dans le monde », a fait savoir Martine Ouellet, ministre des Ressources naturelles.

Titulaire de la Chaire, Georges Beaudoin est professeur de métallogénie au Département de géologie et de génie géologique de l’Université Laval depuis 1993. Expert de renommée internationale en géologie des gîtes minéraux, en chimie minérale et en utilisation des minéraux indicateurs en exploration minérale, sa recherche porte sur la métallogénie et, depuis quelques années, il met au point des méthodes d’exploration basées sur les minéraux indicateurs. Il est le directeur du réseau d’innovation DIVEX, qui regroupe des chercheurs et leurs étudiants en exploration minérale issus de sept universités québécoises. Ses intérêts scientifiques sont vastes et vont de l’archéologie à la séquestration du carbone dans les résidus miniers.

« Je tiens à féliciter le professeur Georges Beaudoin, ses partenaires et l’Université Laval à l’occasion du lancement officiel de la Chaire de recherche industrielle CRSNG–Agnico Eagle en exploration minérale. Les travaux de la Chaire seront cruciaux pour le maintien du leadership que le Canada exerce dans le secteur minier et aideront à répondre aux futurs besoins de l’industrie en matière de ressources humaines compétentes », affirme Suzanne Fortier, présidente du CRSNG.

« La nouvelle Chaire de recherche industrielle CRSNG–Agnico Eagle en exploration minérale, établie à l'Université Laval, va contribuer à l'atteinte des objectifs stratégiques d'Agnico-Eagle en concevant des outils d'exploration minérale novateurs qui utilisent les minéraux indicateurs, et qui vont accroître la capacité de la compagnie à découvrir de nouvelles ressources aurifères, ce qui est au cœur du succès à long terme d'une compagnie minière », précise Marc Legault, vice-président senior, Évaluations de projet de Mines Agnico-Eagle.

 

Source : Claudine Magny, Université Laval